Péridot

On ne peut pas clairement expliquer le nom. Il est possible qu’il vienne du grec « peri » (qui signifie infiniment, à l’extrême) et de « doter » (qui veut dire donner). Jadis on utilisait souvent une autre appellation pour le péridot et pour d’autres pierres de couleur identique : la chrysolite. En minéralogie, on a introduit en 1970 la dénomination d’olivine à cause de sa couleur vert olive.

La couleur du péridot est vert vif avec une légère teinte vert jaune. Elle peut être chaude et lumineuse, mais aussi nettement vert jaune et vert brun jusqu’à brunâtre.

Quant aux gisements de péridots, il faut avant tout parler du Pakistan où on trouve de beaux cristaux de bonnes dimensions. On trouve aussi du bon matériel en Birmanie et au Kenya ainsi qu’en Arizona et au Nouveau-Mexique.

Grâce aux bonnes relations entretenues depuis longtemps dans ces pays, Wolfgang Wagner a pu faire l’acquisition de relativement grands cristaux. Un travail professionnel a ainsi permis de tailler des péridots vert lumineux sans inclusion de qualité exceptionnelle.

Wolfgang Wagner - Edelsteinschleiferei
Grosse Trenk 13 - 55743 Idar-Oberstein
Telefon ++49 67 81 / 4 69 66 - Telefax ++49 67 81 / 4 29 53
Mail: wagner@farbedelsteine.d
e